[J’ai testé pour vous] Le don de cheveux

La semaine dernière, je me suis fait couper les cheveux pour une raison un peu particulière…. Et je vous en parle car j’ai eu la demande d’un article à ce sujet.

Vous le savez, j’ai créé une association il y a plus d’un an pour soutenir la recherche contre le cancer du sein : Les filles en rose.

En nous intéressant à différents sujets en rapport avec le cancer du sein, nous avons entendu parlé du don de cheveux. Cela m’a rappelé que Béa Jonhson du blog zero waste home, qui en avait parlé dans son livre zéro déchet. Elle expliquait qu’elle laissait pousser ses cheveux et lorsqu’ils étaient trop longs à son goût, elle coupait 20 cm, faisait ainsi un don et évitait ainsi que ses cheveux finissent à la poubelle.

Bref, en juillet 2015, cette idée m’a bien botté. Et comme je suis du style à couper mes cheveux sur un coup de tête (sans jeu de mot bien sûr) et que je ne les avais pas eu long depuis un moment… cela me faisait donc un objectif…

C’est de là qu’est partit mon défi : pousse de cheveux en vue d’un don…

don de cheveux

J’ai pas mal cherché sur le net les différentes alternatives et il n’y en a pas beaucoup je trouve en France, c’est d’ailleurs dommage.

Aujourd’hui, si vous voulez faire un don de cheveux, il existe 2 associations. Une en Belgique : Coupe d’Eclat et une en France : Solid’hair (mais qui envoie les cheveux aux états Unis). Si j’ai tout compris, le principe de ces 2 associations est le même. Vous faites un don de cheveux, les cheveux sont revendus pour faire des prothèses capillaires et l’argent récolté sert à aider des personnes atteintes du cancer.

Ce qui a motivé mon choix d’une association plutôt qu’une autre, c’est que je recherchais un coiffeur qui soit dans cette démarche. Bien sûr je pouvais aller chez mon coiffeur habituel, lui demander de me couper 20 cm de cheveux et les envoyer moi-même par la Poste. Mais je vous avoue qu’au bout d’1 an ½ de pousse de cheveux je n’avais pas envie de bâcler cette étape. Pour moi elle était importante.

Sur le site de Solid’hair, sont recencés les coiffeurs qui récoltent les dons cheveux, c’est comme cela que j’ai découvert le salon Arborigine, coiffeur végétal à Montaigu.

J’ai dû faire une trentaine de km pour y aller (certes pas très écolo, mais j’avais plusieurs choses à faire dans le coin ce jour là 😉 ), mais j’aime beaucoup la démarche de ce salon (shampoing naturel, recharge de shampoing, couleurs naturelles) et je compte y retourner dans pas trop longtemps pour tester leurs couleurs sans produits pétrochimiques…

Et voilà, fin novembre 2016, soit plus d’un an après ma prise de décision, j’ai taillé dans la masse…. Et autant vous dire que ça fait un peu bizarre ! J’ai beau prétendre que je ne suis pas trop attachée à mes cheveux longs et que ça repousse… j’ai l’impression qu’il me manque quelques chose… Bon le positif, c’est que ça va plus vite à laver et sécher… et que ça repousse !!

Avant, avec le sourire !

don de cheveux

Après… toujours avec le sourire… 

don de cheveux

Les cheveux récupérés… Ils sont là !!!

don de cheveux

Un don de cheveux, ce n’est pas grand-chose bien sûr, mais de savoir que mes cheveux vont resservir et pour une bonne cause, cela emplis mon cœur de petites paillettes… et maintenant qu’ils sont très (trop) courts, je bien envie de les refaire pousser en vue d’un nouveau don…

Et vous, cette initiative vous plait ? Prêt(e)s à le faire ou refaire ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
1/12/2016 | By