Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Green attitude

Idée cadeau DIY et zéro déchet : les lingettes démaquillantes lavables

By

Noël c’est tout bientôt, et c’est presque prêt par ici. J’ai dis presque hein !!

S’il vous manque une petite idée cadeau, voici une idée de cadeau DIY, écologique et récup qui ne demande pas trop de temps à confectionner et qui sert tous les jours : les lingettes démaquillantes ou débarbouillettes.

J’ai réalisé ces lingettes l’année dernière (j’essaie chaque année d’offrir un petit cadeau zéro déchet à ma famille… Petit à petit on sera au top !)

Share this article

Le DIY du jour : fais ta lessive !

By

Aujourd’hui je vais vous parler DIY mais un DIY pas très créatif, ni déco…

On va parler lessive…

Ouais ok je sais ce n’est pas très glamour, mais ça peut servir quand même… non ?

 

La lessive, c’est pratique, on a nos petites habitudes… Nos habitudes de linge parfumé, vas-y que je te mets de la lingette anti-décolorante, et hop une grosse dose de produit, sur un malentendu ça pourrait laver mieux… on charge en adoucissant et on sera au top…

Une fois que l’on commence à s’intéresser aux composants… on découvre que tout cela c’est pas très clean (pour de la lessive c’est moche quand même), allergène (mmmhhh ça sent bon mais c’est bizarre ça me gratte)… Bouh ça fait peur…

Bref, il y a quelques mois, je me suis décidée à fabriquer ma propre lessive. J’en ai réalisé 2 versions : une en poudre pour le blanc et une liquide pour la couleur. J’ai écumé pas mal de sites, fais des recherches et j’ai essayé les recettes d’aroma zone.

J’utilise la lessive en poudre principalement pour le linge blanc (donc), les serviettes et les draps… Pour ce qui est de la lessive liquide, je vous en parlerais plus tard… Je suis moyennement convaincue, il faut que je trouve une meilleure recette… pour la poudre, c’est trop fastoche !!

 

Ingrédients et recette de la lessive en poudre

  • Paillettes de savon de Marseille – 165 g
  • Percabonate de soude (agent nettoyant et blanchisseur) – 55g
  • Cristaux de soude (agent nettoyant) – 165 g
  • Bicarbonate de soude (Agent multi-usages) – 165 g

Mélanger les différents ingrédients de manière homogène et les conserver dans un pot ou une boite (au sec).

Et c’est tout !!

Pour ma part, je remixe les paillettes de savon de Marseille afin que la consistance soit plus homogène et que la lessive fonde plus vite.

Pour le moment ma boite de lessive, c’est une boite… de chocolat que l’on m’avais offert… Voilà donc une seconde vie pour cette jolie boite que j’ai customisé avec du masking-tape 😉

 

 Utilisation de la lessive

J’en mets très peu dan mon bac (1 c à soupe) et les 500 g de lessive que j’ai réalisé en juillet m’ont bien fait 6 mois.

J’en avais plus depuis quelques semaines et elle me manquait donc il y a quelques semaines, j’en ai fait un kilo (j’ai multiplié les quantités par 2)… je suis tranquille pour min 12 mois…

Elle ne sent rien… C’est normal et surtout pas grave… Juste une habitude à prendre…

Quelques petits conseils supplémentaires

Sur les conseils d’un pro, lorsque vous utilisez une lessive maison, diminuer vraiment les quantités car elles sont plus concentrées que celles de grande surface.

Nettoyer sa machine à laver régulièrement : 1 fois tous les mois ou les 2 mois : 1 cycle à vide à 90 ° (conseil du vendeur de la machine à laver).

 

 

Voilà, maintenant que vous avez la recette, il ne vous reste plus que vous aussi à adopter la lessive en poudre facile à réaliser, respectueuse de l’environnement et économique !! 

Share this article

Cosmétique DIY : test de la marque 3 point 3

By

Cosmétique 3point3Découverte de la marque 3 point 3

Il y a quelques semaines, on nous a proposé de tester une nouvelle marque…

Une marque de cosmétique DIY et naturelle… C’est donc avec plaisir que j’ai accepté…

La cosmétique m’intéresse de plus en plus, surtout quand c’est naturel ! Alors si c’est DIY, j’ adore !

Connaissez-vous la marque 3 point 3 ?

Le concept : 3 point 3 est une marque française, (bretonne plus précisément) qui propose des kits de cosmétiques (corps, cheveux, visage) à réaliser soi-même. Après un petit diagnostic de votre peau et avec une gamme d’ingrédients certifiés Cosmos biologiques (label Cosmos), vous réalisez vos produits cosmétiques, avec seulement 3 composants !

Pour ma part, j’ai eu le plaisir de découvrir le kit : Le rituel corps hydratation !

3point3, des cosmétiques naturels à réaliser soi-même 

La boite et son contenu :

– Une opalescente, c’est à dire une eau florale (ici géranium bourbon)

– Une poudre premium (préparation cosmétique en poudre) en fonction de votre type de peau ou de cheveux ( ici lavande de mer et aloe vera)

– Une huile subtancielle, c’est à dire un mélange d’huiles végétales (ici lin, karité et millepertuis)

– Fragrance (espiègle pour ma part)

– le kit matériel de base (instruments,  contenants vides et des étiquettes vierges)

– Une fiche explicative pas à pas.

Cosmétique 3point3

Étape 1 : Désinfecter ses ustensiles et contenants… Il est important de respecter les bonnes pratiques de fabrication de cosmétiques maison. Les contenants étant en plastique, le bain-marie est à éviter donc bien désinfecter avec de l’alcool (à 90° par exemple).

Cosmétique 3point3

Étape 2 : selon le tuto, mesurer et mélanger vos 3 ingrédients dans l’ordre (cela prend vraiment très peu de temps).

Cosmétique 3point3Cosmétique 3point3Cosmétique 3point3Cosmétique 3point3

Étape 3 : on referme les flacons, on étiquette…

Cosmétique 3point3

Et oui, déjà terminé !

Conditionnés dans les flacons airless 3 point 3, à l’abri de la chaleur, les produits se conservent 3 mois.

La fiche explicative me proposait de réaliser une crème corporelle, une crème pour les mains et un gommage. J’ai réalisé les 2 premiers mais pas le gommage car je n’avais pas l’ingrédient exfoliant… Je pense qu’il n’est pas inclus dans la box et il faut penser à la rajouter…

Personnellement je n’ai pas mis de fragrance. Étant d’un naturel a peu près allergique à tout, je n’ai pas voulu prendre de risque. Après test pendant plusieurs semaines et vu que ma peau supporte très bien ces produits, je pense qu’à la prochaine session de crème je rajouterais quelques gouttes de fragrance pour donner un coté plus gourmand aux produits.

Cosmétique 3point3

 

Mon avis :

J’ai trouvé cela très ludique de réaliser mes produits. Perso, j’utilise ma crème pour les mains chaque soir et j’en suis contente… Pour la version corps, je l’utilise de temps en temps en alternance avec mon autre crème pour le corps.

Je suis bien en adéquation avec les valeurs de la marque : le naturel, le DIY, les ingrédients locaux favorisés, le coté zéro gaspi (avec pile les bonnes quantités d’ingrédients),

Bref ce test m’a bien plu !

 

 

Vous pouvez trouver cette box soit dans leur joli magasin situé rue de Brilhac à Rennes, soit en ligne sur le site de 3 Point 3.

Merci à la marque 3 point 3 de nous avoir proposé cette découverte.

Cet article est sponsorisé.

 

Share this article

Com2filles et la Green attitude

By

green attitudeDepuis quelques mois, on vous parle : Green, écolo, récup et upcycling sur le blog… Comme cela prend plus de place dans nos vies, nous avons décidé de créer une catégorie dédiée !

 

Com2filles vous parle Green attitude

Personnellement, je suis très heureuse de vous présenter cette nouvelle rubrique qui me tenait à cœur et qui me manquait depuis plusieurs mois…

Dans cette rubrique on y parlera :

– Réduction des déchets pour tendre vers le zéro déchet (ce qui n’est pas toujours une mince affaire dans notre société),

– Produits de beauté, en essayant d’être le plus sain pour la santé possible avec même des DIY.

– Ecologie en général lorsque cela me fera plaisir, produits du quotidien, habitudes à changer, production locale… Bref super Green quoi !!!

 

(Parenthèse my life) Il y a un presque 2 ans, je me suis retrouvée en situation de recherche d’emploi, le temps de quelques mois. Au programme : remise en question personnelle, démarche intensive de travail et aussi du temps pour mon fils avant son entrée à l’école.

Lors de mes nombreuses pérégrinations sur le net, j’ai découvert le blog de Béa Johnson et je m’y suis intéressée. J’ai toujours été sensible aux valeurs de l’écologie, préservation de notre planète et de notre santé, tout en ne faisant pas non plus grand chose pour y remédier. Bien sûr, je faisais les petits gestes quotidiens dans mon coin, en me disant que ça ne changeait rien pour la planète… (tri des déchets, ne pas gaspiller eau ni de nourriture,…)

zero-déchet-livreEt puis, j’ai vu un reportage Capital sur le recyclage et celui-ci m’a bousculé et révolté ! Béa Johnson y apparaissait d’ailleurs. Par la suite, je suis allée la voir en conférence à Nantes et ai lu son livre…

Je me suis alors rendue compte qu’à mon échelle je pouvais changer des choses et que si nous faisions tous pareil, notre consommation pourrait changer. Elle dit une phrase très juste : « Acheter c’est voter ! »

Depuis, j’essaie de réduire mes déchets, de consommer local et bio… Sur le papier c’est bien joli, mais parfois, les 3 réunis sont difficilement possibles… Et oui, en plus je ne vis pas en ville… Alors souvent je consomme, zéro déchet et/ou bio et/ou local… Je ne suis pas au top sur tout et tous les jours, mais au moins j’essaie !

 

A cela, j’ai commencé çà m’intéresser aux méthodes alternatives, aux huiles essentielles… Bien sûr je suis clairement débutante mais j’ai eu un déclic… Reportages et lectures m’ont fait prendre conscience des quantités de produits merdiques que l’on tartine sur la tronche, le corps (et celles de nos enfants bien entendu), et ce depuis des années…

Je ne m’étendrais pas dans cet article sur les conséquences, les maladies modernes, les cancers de plus en plus jeunes… Personnellement je pense que c’est intimement lié. Nous faisons partie d’une « génération de l’abondance »… Nés dans les années 80 ou 90, nous avons tout eu, à foison et aujourd’hui on découvre des matériaux toxiques, des matières nocives utilisés dans nos biberons, nos plats cuisinés, nos produits de beauté, médicaments… Évidemment si l’on écoute les médias, il y a 2 discours. D’un coté il faudrait tout arrêter : manger, boire respirer, vivre à la campagne, à la ville… Tout est nocif, et il n’est pas toujours évident de ne pas paniquer, prendre peur et partir vivre dans la brousse… Et de l’autre coté on continue à nous inonder de publicités pour rendre les dents plus blanches, mincir plus vite, nous vendre le dernier objet « super » en plastique qui finir à la poubelle dans 6 mois… et j’en passe !

Pour en revenir aux produits naturels de notre quotidien, j’ai découvert des super blogs, comme celui d’Antigone XXI ou Save the green qui en parlent très bien et qui donnent notamment des alternatives naturelles aux quantités de produits que les canaux de communication nous conseillent d’acheter (ouais je sais je bosse dans la com, et alors ;))

respecte ta planete

Bref, ma période de chômage a vraiment été bénéfique pour faire une mise au point et prendre conscience de toutes ces choses…

Depuis, j’essaie de changer mes habitudes et celles de ma famille, petit à petit… au fur et à mesure. Mon but : consommer des produits plus sains, locaux si possible et réduire mes déchets !

Ce n’est pas facile tous les jours, il faut trouver une alternative pour chaque produit fini, je fais des recherches sur les solutions qui s’offrent à moi, je fais des tests, je suis convaincue ou non, je dois convaincre ma famille, le tout en essayant de faire attention à mon portefeuille…

Bien sûr, on rigole beaucoup, car tous les tests ne sont pas concluants et parfois, c’est le désastre…

 

Alors bien sûr, je ne suis pas la seule à m’être lancée là-dedans, et d’ailleurs c’est un peu la mode aujourd’hui sur le net. Personnellement, je suis contente de pouvoir partager avec vous ces nouvelles passions qui me prennent vraiment du temps, mais me motive plus que jamais. Il ne faut juste pas oublier que tout ceci n’est pas une mode… C’est une vraie cause et ça doit devenir un mode de vie ! Mieux consommer, pour notre bien-être, notre santé, notre planète et surtout pour nos générations futures.

Allez, rejoignez-nous dans l’aventure, on se met en mode green attitude !

Et vous, green ou pas green ?

 

 

 

Share this article